mercredi , 21 février 2018
Accueil || Movie

Documentaire

Un racisme à peine voilé

Octobre 2003 : Alma et Lila Levy sont exclues du lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour le seul motif qu’elles portent un foulard. S’en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, des jeunes filles refusant d’enlever leur foulard sont exclues des établissements scolaires. En février 2004, une loi finit par être votée par l’assemblée nationale à la demande de Chirac. Le film revient sur cette polémique et s’interroge sur la façon dont ces exclusions ont été vécues, sur le sens réel des positions des uns et des autres. Jérôme Host donne la parole à celles et ceux que l’on n’a pas voulu entendre alors : professeurs, militantes associatives, féministes, chercheuses, regroupées autour du « collectif une école pour toutes et tous » qui n’acceptent pas une loi qu’elles et ils jugent raciste et sexiste…

Pauline s’arrache

Pauline, 15 ans, est la seule de la fratrie à vivre encore avec ses parents. Entre sa mère, une ancienne reine de la nuit, et son père qui se travestit, son quotidien est explosif. Pauline est filmée pendant deux ans par sa demi-soeur Emilie, qui mélange des archives familiales et des images prises sur le vif… On y découvre une jeune fille pleine de vie, parfois agaçante mais au charme désopilant, très amoureuse d’un musicien. Pendant les deux années où la caméra la suit se joue une question fondamentale : quand et comment devient-on adulte ? Quel est le bon moment pour quitter le giron familial, pour «s’arracher»… 

Swagger

Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leur vie, ils ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera.