jeudi , 23 novembre 2017
Accueil || Évènement || Le ciel n’est pas une toile de fond

Agenda culturel sur Toulouse et sa périphérie.
Toulouseblog vous propose une liste événements par salle, par date et par type.

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Le ciel n’est pas une toile de fond

Acteurs et auteurs, les Italiens Daria Deflorian et Antonio Tagliarini font du théâtre à mains nues en regardant le monde ; sensibles aux histoires invisibles, aux vies ordinaires, à tout ce qui échappe au regard. Ainsi, Reality – leur seconde pièce, présentée en février dernier et reprise cette saison – offre une plongée inoubliable dans les carnets secrets d’une femme polonaise. À cette question qui les taraude depuis toujours : comment représenter dans l’art cette réalité plurielle, incertaine, ils répondent : « Il est essentiel, sur scène, de ne pas tout dire ». Reste à imaginer alors, ce qui ne peut se voir, faire danser les corps quand les mots achoppent, faire dialoguer ensemble le réel et la fiction, les moments de vérité parfois tragiques et les fulgurances poétiques. Leur nouvelle création Le ciel n’est pas une toile de fond a pour thème le paysage et la métropolisation irréversible de notre espèce. De cette toile de fond se détacheront des « ombres d’histoires », formant une sorte d’autobiographie collective.

« Quand nous avons lu cette phrase, dans un livre de Carla Benedetti, nous avons décidé d’en faire le titre de notre spectacle. C’est ce qui a déclenché le projet. Une phrase simple mais qui pouvait entrer en résonance avec ce qui est pour nous une question d’ordre éthique et esthétique. Il n’y a pas d’avertissement. Mais s’il y a une volonté, c’est de régler les comptes uniquement avec ce que nous connaissons réellement. L’expérience directe, aujourd’hui, est toujours plus limitée par rapport à l’expérience indirecte, rapportée, racontée. Quand nous parlons, parlons-nous de choses que nous connaissons réellement ou de choses dont nous avons seulement entendu parler?
La première fois que nous avons pris l’avion, nous avons tous vu disparaître le bleu du ciel à mesure que nous entrions dedans. C’est pourtant à cette couleur, au bleu, que nous identifions le ciel dans notre représentation. Quand on est dedans, il ne reste du ciel que l’atmosphère. Ce n’est que de loin que le ciel paraît quelque chose d’autre que l’air que nous respirons. C’est ce qu’est le théâtre, à sa façon. Si le spectacle est une construction, une fiction indispensable pour que la rencontre avec les spectateurs puisse avoir lieu, le théâtre décolle – pas toujours, hélas – du spectacle. Le théâtre, c’est une rencontre. C’est quelque chose qui se passe, une chose qu’on ne peut répéter ni définir, mais que nousreconnaissons dès qu’elle se produit, parce que le théâtre est vivant et qu’il nous rend vivants. » Daria Deflorian et Antonio Tagliarini

« Jamais racoleur, jamais démagogue, l cielo non e un fondale relève d’un théâtre de la parole et du geste nus. S’il séduit, car il séduit, c’est par son intelligence, sa profondeur et sa rigueur.  » L’Hebdo, nov. 2016

Détails

Date :
28 avril
Heure :
20h30 0h00
Prix :
9€ à 24€
Catégories:
Site Web :
http://www.theatregaronne.com/spectacle/2016-2017/le-ciel-n-est-pas-une-toile-de-fond

Lieu

Théatre Garonne
1 Avenue du Château d'Eau
Toulouse, 31300 France
+ Google Map
Téléphone :
05 62 48 54 77
Site Web :
www.theatregaronne.com/